Les 10 erreurs à éviter pour réussir votre ménage de printemps

Les 10 erreurs à éviter pour réussir votre ménage de printemps

Nous sommes en plein dedans : c’est le printemps ! C’est l’occasion de repartir à zéro et de changer d’air. Pour cela, certains d’entre vous se sont sûrement déjà équipés de la tête au pied pour faire le grand ménage de printemps ! D’autres prennent un peu plus de temps pour dépoussiérer leur maison mais le cœur y est. Quoiqu’il en soit, nous vous proposons de tester vos connaissances sur le ménage avec un VRAI ou FAUX. Plutôt apprenti du nettoyage ou véritable as de la propreté ? Ce qui est sûr, c’est que vous ne commettrez plus les mêmes erreurs au moment du ménage de printemps. 

  1. L’éponge est l’ustensile de lavage le plus sale : VRAI ou FAUX ?
  1. Une grosse quantité de mousse réduit l’efficacité du lavage : VRAI ou FAUX ?
  1. Les pièces les plus poussiéreuses doivent être nettoyées en priorité : VRAI ou FAUX ?
  1. La lumière du jour est idéale pour le nettoyage des vitres : VRAI ou FAUX ?
  1. Il vaut mieux attendre que le sac de l’aspirateur soit plein avant de le vider : VRAI ou FAUX ?
  1. Les gants en caoutchouc suffisent à protéger des microbes : VRAI ou FAUX ?
  1. La machine à laver se nettoie automatiquement pendant l’usage : VRAI ou FAUX ?
  1. Une lingette mouillée rend la poussière plus difficile à enlever : VRAI ou FAUX ?
  1. La congélation tue tous les germes : VRAI ou FAUX ?
  1. L’oreiller est propice à la prolifération des mites : VRAI ou FAUX ?

Le test est fini ! Découvrez tout de suite les réponses au mystère qu’est le ménage de printemps !

1. L’éponge est l’ustensile de lavage le plus sale : FAUX

Explication : 10 millions : voilà le nombre de bactéries qui prennent vie sur une éponge de cuisine. Des chiffres compréhensibles étant donné son épaisseur, sa constante humidité et son utilisation pour tout et partout. L’éponge n’a donc rien à envier aux autres objets ménagers en termes de saleté ? Il se trouve que si justement : par son épaisse toile et la densité de ses fibres, la serpillière va amasser un million de bactéries tous les 10 mètres carrés et obtient ainsi l’incontestable position de l’ustensile de lavage le plus sale.

Solution : Pour éviter la prolifération de bactéries, retirez la partie amovible de la serpillière et nettoyez-là à 60 degrés. Réitérez l’opération après chaque usage. Pensez également à remplacer la toile nettoyante tous les deux mois pour optimiser l’efficacité du ménage.

Ménage de printemps-éponge

2. Une grosse quantité de mousse réduit l’efficacité du lavage : VRAI

Explication : On a tendance à vouloir mettre trop de mousse pour venir à bout de la saleté. Or, ce n’est pas la solution. Le surplus de mousse empêche l’élasticité des fibres de votre serpillière ou lingette et ne permet pas un nettoyage en profondeur. Encore pire, cela risquerait d’abîmer les surfaces sur lesquelles vous utilisez le produit moussant telles que les canapés, la moquette ou encore votre linge de maison.

Solution : Veillez donc à bien respecter le dosage recommandé pour une maison à nouveau étincelante. C’est un petit plus pour l’environnement aussi, pensez à l’écologie !  

Ménage de printemps-mousse

3. Les pièces les plus poussiéreuses doivent être nettoyées en priorité : VRAI

Explication : Voyant arriver les premiers rayons de soleil, nous voulons nous débarrasser du ménage au plus vite et le faisons dans n’importe quel ordre. Le ménage de printemps est un des moments redoutés de l’année; il nécessite du temps, de l’énergie mais surtout de l’organisation. Le manque d’organisation rend ce nettoyage annuel interminable et donc négligé. Voilà pourquoi il est important de focaliser son énergie par ordre d’importance. Autrement dit, concentrez d’abord votre attention sur les pièces qui se salissent le plus vite.

Solution : Commencez par la cuisine : entre les restes de nourriture, la montagne de vaisselle et les températures ambiantes, vous serez sûr d’y trouver votre quota de bactéries et poussières. Ensuite, dirigez-vous vers la salle de bains, l’humidité ainsi que les bactéries fécales présentes dans cette dernière transforment la pièce en nid à saleté. Passez ensuite dans les endroits où la saleté est moins évidente mais belle et bien présente tels que les chambres à coucher.

Ménage de printemps-jeunes qui font le ménage

4. La lumière du jour est idéale pour le nettoyage des vitres : FAUX

Explication : Même si la lumière du jour est pratique pour éclairer la saleté sur les vitres, il ne faut pas l’enlever tout de suite. La chaleur dégagée par le soleil sèche le liquide nettoyant en un rien de temps sans même que l’on ait pu l’étaler auparavant. Cela va causer de grosses traces sur vos plaques vitrées.

Solution : Attendez que les nuages fassent leur apparition pour astiquer vos vitres.

Ménage de printemps-vitre

5. Il vaut mieux attendre que le sac de l’aspirateur soit plein avant de le vider : FAUX

Explication : On est souvent tentés d’attendre que le sac de l’aspirateur soit plein pour le vider. Pourtant, c’est loin d’être la bonne solution. Dès le moindre amas de sable, poussière ou reste de nourriture, la capacité d’aspiration de l’appareil diminue. Le mélange des trois crée un environnement de moisissure et par la suite une odeur peu agréable.

Solution : Videz le lorsqu’il est rempli aux deux tiers soit toutes les 6-8 semaines, cela fera l’affaire.

Ménage de printemps-aspirateur

6. Les gants en caoutchouc suffisent à protéger des microbes : FAUX

Explication :Que ce soit pour frotter la vaisselle sale ou faire briller la cuvette des toilettes, la plupart d’entre vous se munissent de gants en caoutchouc. Mais cela ne suffit pas ! La transpiration accompagnée de l’eau qui rentre dans les gants crée un environnement de moisissure où les microbes se multiplient avec ferveur.

Solution : Mettez de la farine dans vos gants avant de les enfiler pour absorber la moisissure. Après votre nettoyage, retournez-les et faites les sécher à l’air libre.

Ménage de printemps-gants en caoutchouc

7. La machine à laver se nettoie automatiquement pendant l’usage : FAUX

Explication : Une machine à laver ne paraît jamais vraiment sale puisqu’elle est sans cesse en train de nettoyer. Pourtant, détrompez-vous ! Après chaque usage, votre machine à laver est envahie par un condensé de moisissure et contribue à la prolifération des microbes.

Solution : Versez 50g de bicarbonate de soude dans le tambour et 50ml de vinaigre blanc dans le bac à détergent. Votre machine sera par la suite entièrement décalcarisée et dégagera, en plus, une bonne odeur.

Ménage de printemps-machine à laver

8. Une lingette mouillée rend la poussière plus difficile à enlever : VRAI

Explication : Pour se débarrasser le plus vite possible de la poussière, on a tendance à mouiller la surface poussiéreuse. Cependant, l’humidité ne fait qu’attirer la poussière de plus belle.

Solution : Utilisez plutôt des lingettes antistatiques et sèches. Après le dépoussiérage, mélangez de l’eau avec une goutte d’adoucissant et versez le tout sur la surface en question pour empêcher la poussière de revenir.

Ménage de printemps-lingette

9. La congélation tue tous les germes : FAUX

Explication : Lors du ménage de printemps, on prend soin de nettoyer entièrement notre réfrigérateur. Cependant, nous avons tendance à négliger le congélateur, qui est tout aussi important. Il faut savoir que les germes ne peuvent pas se multiplier en dessous de 2 degrés. Mais dès l’ouverture de ce dernier, la chaîne du froid est brisée et la température augmente d’un coup attirant aussitôt les bactéries. De plus, si le système de ventilation s’encrasse ou gèle, le système de congélation ne sera plus aussi efficace. Il est donc nécessaire de dégivrer et nettoyer le congélateur régulièrement.

Solution : Pour cela, videz votre congélateur et mettez vos aliments en lieu sûr, dans des poches sous vide par exemple. Puis, placez des serviettes un peu partout à l’intérieur, éteignez-le et décongelez-le pendant la nuit. Le lendemain matin, désinfectez votre congélateur avec un nettoyant à base de vinaigre qui vous débarrassera définitivement des bactéries.

Ménage de printemps-congélateur

10. L’oreiller est propice à la prolifération des mites : VRAI

Explication : Au moment du ménage, qu’il soit occasionnel ou en profondeur comme c’est le cas lors du ménage de printemps, nous pensons à changer les draps, la taie d’oreiller, la housse de couette mais nous négligeons souvent l’oreiller lui-même. Dû à son épaisseur et l’humidité de l’air qui s’y accumule, il constitue un environnement favorable à la prolifération des mites. Si nous pensons parfois à passer l’oreiller à la machine à laver, cela ne suffit pas à faire partir complètement ces insectes.

Solution : Pour débarrasser définitivement votre oreiller de ces mites et autres acariens, utilisez le soleil ! Saisissez-vous de votre oreiller préféré et exposez-le aux rayons ultraviolets. Ces derniers possèdent des propriétés antibactériennes qui élimineront jusqu’à la dernière mite après 24h.

Ménage de printemps-oreiller

Et vous, quelles sont vos astuces personnelles pour le ménage de printemps ?

Tout droit sorti d'un petit village du pays basque connu de tous sous le nom de Bidart, je suis monté jusqu'à Paris pour découvrir les joies du métro, et faire mes études en école de commerce accessoirement. Entre astuces, interviews, micro-trottoirs et bons plans, je compte bien vous donner de quoi épater votre entourage.

1 Comment

  1. Merci pour toutes ces super astuces! J’ai décidé cette année d’engager une femme de ménage pour m’aider à faire mon ménage du printemps. C’est tellement plus agréable et plus rigolo à deux 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *