Nettoyer sa voiture grâce aux conseils d’experts de Drivy

Nettoyer sa voiture grâce aux conseils d’experts de Drivy

Drivy, c’est le leader européen de la location de voiture entre particuliers. Cela représente une belle alternative à l’achat de voiture pour tous ceux qui n’en ont pas les moyens ou n’en voient pas l’utilité,  ainsi qu’une belle opportunité de réduire les coûts de sa voiture au quotidien.

Cette start-up est le parfait exemple de l’économie de partage et apporte une solution plus économique, plus sociale et plus respectueuse de l’environnement.

 

19865649980_a38f804712_k
La voiture, c’est leur sujet de prédilection ! Nous avons donc travaillé ensemble pour vous concocter un guide détaillé des bonnes techniques à adopter. En effet, il y a en France plus de 37 millions de voitures, et leur entretien consomme environ 6% d’eau potable. On aurait tendance à croire que limiter la fréquence de nettoyage de notre voiture est donc bon pour l’environnement, puisque cela limite le gaspillage d’eau. Mais il faut savoir qu’une voiture sale pollue énormément ! De nombreux polluants chimiques et organiques s’accumulent sur la carrosserie et sur les jantes durant vos différents déplacements et, avec la pluie, ces résidus se déversent sur les bas-côtés et atteignent les nappes phréatiques. Il est donc important de rouler avec une voiture propre.

Mais qui dit voiture propre ne dit pas l’arroser au jet d’eau tous les week-end. Plus de 50% des français ignorent qu’il est d’ailleurs strictement interdit pas la loi* de laver sa voiture à domicile, et ce depuis 1992 ! Des stations de lavage sont à disposition et permettent de canaliser ces polluants, filtrer l’eau puis reverser les eaux usagées.

*article L 35-8 du code de la santé publique et article 22 de la loi sur l’eau de 1992

drivy_blog 4


Laver l’extérieur de la voiture

Libre à vous de braver la loi et de profiter de votre jardin pour laver l’extérieur de votre voiture vous même. Cela dit, il faut savoir que c’est le type de lavage qui consomme le plus d’eau (entre 400 et 600 litres d’eau pour une voiture de taille moyenne, soit l’équivalent de 3 à 4 baignoires pleines).

Un lavage aux rouleaux consomme entre 100 et 400 litres d’eau, mais c’est une technique très agressive qui peut être à l’origine de micro griffures sur la carrosserie de votre voiture. Vous pouvez également opter pour une station de lavage haute pression, qui ne consommera que 50 à 60 litres d’eau.

Drivy conseille d’utiliser des produits nettoyants pour voiture, ne nécessitant pas d’eau et fait à partir de produits naturels respectueux de l’environnement. Vous pouvez en trouver pour la carrosserie, pour les plastiques, les surfaces chromées ou les vitres qui sont généralement bio-dégradables.

 

Laver l’intérieur de la voiture

L’habitacle de votre voiture peut vite devenir un endroit hostile. Tâches, poils, sable, poussière, miettes, plastique décoloré, moquettes abîmées et mauvaises odeurs… Voici un petit guide de nettoyage, étape par étape :

      La moquette et le sol s’usent très vite, surtout à la place du conducteur. Une fois que la moquette ne protège plus le plancher, ce dernier s’endommage. Drivy conseille d’acheter un jeu de tapis de sol. Il y en a pour toutes les bourses !

      Les plastiques se nettoient facilement avec du produit vaisselle et une éponge. Insistez sur le bas des portières, souvent plus sales. Pour les surfaces électroniques, le tableau de bord et le compteur, un chiffon sec et propre suffit à tout dépoussiérer. Pour les grilles d’aération et les enceintes, pensez à utiliser une vieille brosse à dents. Enfin, pour les plastiques décolorés, il existent de nombreux produits spécialisés pour leur redonner de l’éclat.

      Les tâches, moins vous traînez, plus il vous sera facile de s’en débarrasser. Que ce soit pour le rouge à lèvres, le stylo à bille ou le chewing-gum, vous pouvez utiliser de l’alcool ménager, solution plus économique et tout aussi efficace. Pensez à bien rincer à l’eau claire pour éviter les auréoles. Pour les très grosses tâches, un chiffon humide et un peu d’ammoniaque à 28% pourront sauver vos tissus.

drivy_blog 2

      Les vitres. Vous pouvez utiliser des lingettes micro-fibres, on en trouve en grande surface et dans les magasins spécialisés. Pour les plus reponsables, du lave-vitre sur un chiffon en peau de chamois généreront moins de déchets que les lingettes. Drivy recommande également le vinaigre blanc, très efficace. Mais ne l’utilisez pas si votre châssis est en aluminium.

      Le cuir. Son pire ennemi, c’est l’eau ! Pensez à utiliser des produits spécialisés pour ne pas abîmer vos revêtements en cuir. S’ils sont vraiment sales, vous pouvez passer un coup de savonnette avant d’utiliser le produit. L’astuce Drivy : pour les cuirs séchés et fendus par le soleil, utiliser de l’huile de pied de boeuf, ou encore du lait de toilette pour bébé, à la fois doux et économique.

      Les poils d’animaux. Enfiler une paire de gants en caoutchouc ou des gants de toilette humides et frottez vos fauteuils en faisant des petits mouvements circulaires afin d’agglutiner les poils qui seront ainsi faciles à attraper. Et pensez à acheter une niche portative ou une couverture de protection pour limiter les dégâts à l’avenir.

      Les mauvaises odeurs. Répartissez sur les moquettes et les sièges du bicarbonate de soude en couche uniforme et laissez reposer une quinzaine de minutes avant de tout aspirer. Si vous êtes fumeur, un quartier de pomme posé sur un morceau de papier aluminium sous chaque fauteuil évitera que l’odeur de tabac froid ne s’incruste trop. A renouveler et ne pas oublier 😉

Dernier conseil spécial été, préférez nettoyer votre voiture à l’ombre pour éviter que le soleil ne sèche les produits trop vite et crée des tâches sur votre voiture.

Maintenant que votre voiture brille de mille feux, vous pouvez la louer sur Drivy 😉

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *