Le ménage et les étudiants en 7 situations

Le ménage et les étudiants en 7 situations

Votre appartement est une déchetterie ? Il n’y a plus d’espace libre entre la porte de votre chambre et votre lit ? Vous vous dîtes que c’est pareil chez tout le monde. Mais il y a aussi cette petite voix qui vous dit, que tout irait mieux dans votre vie, si votre appartement était joli. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le/la seul(e) dans cette situation. La preuve par 7.

Voici 7 situations qui vous serons probablement familières, si vous êtes étudiant ou l’avez été il n’y a pas si longtemps. Et vous, ça vous parle ?

1.     S’y attaquer est la partie la plus compliquée

La situation est tellement désespérée que malgré votre bonne volonté, vous ne savez pas par où commencer. Et si vous commenciez par regarder un épisode de Suits ?

2.     Tant qu’il a l’air propre, je suis heureux(se) !

C’est le dilemme du 21e siècle : des amis viennent squatter ce soir, je nettoie avant ou je nettoie après ? Certainement pas les deux ! Votre objectif : que l’appartement soit propre, surtout en apparence. Vous mettez tout dans les placards et dans les coins, glissez la poussière sous les matelas. On appellera ça, esthétiquement passable.

 

3.     La procrastination

Ça fait une semaine que c’est décidé : ce week-end, ce sera grand ménage ! Dimanche est la journée idéale. Un court moment sacrifié pour un nid douillet. Mais voilà, le dimanche et précédé du samedi soir, et qui dit samedi soir dit lendemain à l’horizontale, tisane et canapé. Et on laisse le nettoyage de printemps devenir un nettoyage d’été.

4.     A vos marques ! Prêt…

Maintenant que vous avez trouvé le courage de commencer, vous vous mettez en tête de vous débarrasser de tout ce qui vous encombre. Parce qu’après tout chez vous, ce n’est pas sale, c’est désordonné ! Les vieux tee-shirts tâchés, les pulls tricotés par votre grand-mère, et les jeux de PS3 rayés… Il est grand temps de tout jeter. Tout est trié, empilé, prêt à être débarrassé. Mais voilà, vous êtes épuisé, vous irez à la déchetterie demain… Ou peut-être le week-end prochain.

5.     Le concert privé

Vous voilà, twerkant au bout de votre aspirateur. Pas une miette, pas une poussière ne vous échappe.  Volume maximal, votre voix couvre tout juste le tohu-bohu, une Beyonce dans un Stade de France plein à craquer. Espérons que vous êtes seul(e) à la maison…

6.     Le trésor caché

Vous ne voyez plus le temps passé, vous aspirez, repassez… Vous triez même le blanc des couleurs avant de lancer la 3e machine de la journée. Quand tout à coup, il est là… Le trésor caché ! Vous retrouvez un billet de 10 euros tout beau, celui qui a provoqué une belle dispute avec votre colocataire qui jurait vous avoir remboursé ! 10 euros, un petit trésor, mais surtout une tournée de plus à l’happy hour du jeudi soir.

7.     Les révisions

Si l’on est honnête, ça ne vous arrive pratiquement jamais de nettoyer votre chambre. Vous comptez principalement sur votre maman, qui de temps en temps, finit par craquer et s’en occuper. Mais si vous vous retrouvez chez vous pour réviser, une séance de ménage devient subitement tentante, en comparaison au bachotage de partiels semestriel.

Student 1