Top 5 des objets les plus sales de votre sac de sport

Top 5 des objets les plus sales de votre sac de sport

Selon une enquête Eurobaromètre, les français pratiquent de moins en moins d’activités sportives régulières, ce qui explique peut-être pourquoi se (re)mettre au sport est toujours l’une des principales résolution du nouvel an.

Cependant, entre la transpiration et la promiscuité en salle de sport, les bactéries prolifèrent ! Ainsi, selon le site américain Fitrated, un vélo d’appartement est 39 fois plus sale qu’un plateau de cafétéria et un tapis de course est 74 fois plus sale que le robinet des toilettes publiques… Sympa, surtout que 70% de ces bactéries peuvent avoir un impact sur la santé, et que toutes participent au développement des mauvaises odeurs.

Pas de panique, nous vous accompagnons pour tenir vos bonnes résolutions en vous délivrant quelques astuces pour lutter contre ces petites particules. Si vous souhaitez vous remettre au sport (il n’est jamais trop tard), vous pouvez aussi vous faire aider pour trouver un personal trainer.

Comment entretenir vos affaires de sport

1° Les baskets :

Entre transpiration, flaques d’eau terreuses, pluies ou chaleurs intenses, vos baskets sont les objets les plus sales de votre sac de sport et peuvent s’user très rapidement si vous ne les entretenez pas correctement. Pour éviter les mauvaises odeurs et la prolifération des bactéries qui peut les altérer, placez vos chaussures de sport dans un sac plastique et mettez-les au congélateur pendant une nuit. L’air glacial va stopper la multiplication les bactéries responsables des mauvaises odeurs et vous retrouverez le lendemain matin des baskets éclatantes et non odorantes.  N’hésitez pas également à placer après chaque entraînement un sachet de thé à l’intérieur de la chaussure. Celui-ci va absorber toutes les mauvaises toxines, chasser les bactéries et laisser une odeur agréable.

2° Les brassières :

On manque parfois de temps et d’organisation pour laver ses soutiens-gorges de sport après chaque séance. Or, la transpiration, les traces de déodorant ou les petites particules de peau que nous perdons au quotidien réduisent l’élasticité et l’efficacité de notre soutien-gorge et faire du sport sans être bien soutenu peut rapidement provoquer des maux de dos.

Pour la nettoyer sans l’abimer et la faire durer le plus longtemps possible, faites tremper votre brassière dans de l’eau chaude avec du shampoing doux après chaque séance. Ensuite, rincez-la soigneusement sans essorer pour ne pas l’abîmer. Toutes les trois séances, vous pouvez aussi le passer à la machine à laver à 40 degrés sans assouplissant pour éliminer les bactéries tenaces. Vous pouvez même ajouter 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude directement sur le linge, cela va permettre de totalement stopper la prolifération des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

3° Le tapis de yoga :

En contact direct avec le sol, notre visage, nos mains, nos pieds, nos cheveux, le tapis de yoga récolte toute la sueur de notre corps, les bactéries lorsque l’on éternue et pourtant, lui donne-t-on le soin nécessaire pour le nettoyer ?

Une étude du professeur de médecine et yogi lui-même Robert Lahita de la Rutgers School of Medicine le confirme : les tapis de yoga sont de vrais nids à bactéries, mais aussi à champignon et à virus et peuvent vraiment vous rendre malade si vous n’en prenez pas soin !

Comment faire ? Commencer par avoir son propre tapis, et ne pas l’emprunter, et penser à l’aérer et à le désinfecter après chaque séance. Pour être certain(e) qu’il soit propre, vous pouvez aussi concocter vous même une solution pour le désinfecter : mélangez dans un récipient à pulvérisation ¾ d’eau avec ¼ de vinaigre et ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles. Après avoir appliqué le mélange sur le tapis, essuyez-le avec un chiffon humide et laissez-le sécher. Le produit laisse en plus une odeur relaxante et extrêmement agréable.

4° La bouteille d’eau

Imaginez un monde dans lequel boire dans votre bouteille d’eau pendant une séance de sport serait plus sale que de lécher la cuvette des toilettes. Impossible n’est-ce pas ? Pourtant le site Treadmill Reviews a étudié plusieurs bouteilles de sport réutilisables qui n’avait pas été nettoyées depuis une semaine et y a retrouvé environ 300 000 bactéries différentes par centimètre carré (contre 27 bactéries par centimètre en moyenne sur la cuvette de vos toilettes).

Effectivement, en trente minutes nos mains sont en contact avec plus de 300 surfaces différentes en moyenne, et pendant le sport ces surfaces seront des machines de salle de gym, ou divers éléments de notre parcours de jogging. Après avoir récupéré des bactéries tout le long, elles vont attraper fièrement notre bouteille sur laquelle la sueur pourra aider à la prolifération des bactéries. Enfin, oubliée dans un sac, la bouteille deviendra ce nid à bactérie que l’on vous déconseille de porter à la bouche.

Pour éviter cette prolifération, pas la peine de changer de bouteille d’eau à chaque séance, mais pensez au contraire à investir dans une bouteille d’eau réutilisable que vous pourrez nettoyer simplement après chaque séance de sport.

5° Le sac de sport

Dernier objet, mais pas le moindre, nous posons notre sac de sport un peu partout, parfois sur une chaise, souvent par terre à même le sol. Ces bactéries à l’extérieur font échos à l’équipement fraîchement utilisé à l’intérieur, comme nos serviettes et nos tee-shirts. C’est donc un endroit très humide, propice au développement des bactéries. Il n’y a aucune hésitation à avoir : ne laissez jamais traîner vos affaires dans votre sac lorsque vous revenez d’une séance d’entraînement. Plus vous attendez, plus il sera difficile de vous débarrasser des bactéries, mais aussi des mauvaises odeurs qui imprégneront votre sac. Pour le nettoyer, laissez tremper votre sac une fois par mois dans de l’eau avec du shampoing doux pendant 10 minutes. Laissez sécher à l’air libre.

 

Bordelaise d'origine et parisienne d'adoption je vous livre avec plaisir toutes mes astuces de ménage et d'organisation !